IMG_8618

Cette année, le thème du festival c'est Berlioz et l'Angleterre. Berlioz à Londres au temps des expositions universelles. Le programme est riche. La merveilleuse Symphonie fantastique est au programme. Et il y aura les petits concerts gratuits au jardin d'Hector. Sa maison natale est devenu un musée.

Mais revenons à notre Hector amoureux…puis moins… puis plus du tout. Harriet lui a donné un fils, Louis. Le ménage va cahin caha. Puis Harriet tombe malade. Paralysée, elle décède après un long calvaire. Listz écrira à Berlioz : "Elle t'inspira, tu l'as aimée, tu l'as chantée, sa tâche est accomplie !"

Mais Berlioz est "chaud bouillant" pour une cantatrice, Marie Recio, dont Harriet était très jalouse. Très vite il l'épouse. 

Hector admirait Shakespeare, qui influence son oeuvre " Roméo et Juliette", "le Roi Lear", "Beatrice et Benedict", rendent hommage au dramaturge anglais.

C'est à l'étranger qu'on reconnait son génie. La Russie raffole de ses oeuvres tandis qu'à Paris on le considère toujours comme un marginal, un artiste extravagant. Toujours en butte aux problèmes financiers et souvent patraque - Il dit de son mal qu'il souffre "d'une névrose intestinale", Hector pourtant sillonne l'Europe de concert en concert. 

La tactique a du bon, l'argent rentre et il se lie avec les grands musiciens du 19ème siècle, Wagner, Liszt. Il entretient avec ce dernier une abondante correspondance, comme avec ses soeurs et nièces. 

Le gigantisme des oeuvres d'Hector nécessite l'emploi de nombreux choristes. Il compose dans la fièvre et la ferveur. Benvenuto Cellini, les Troyens, Béatrice et Bénédict, la Damnation de Faust, l'incomparable Symphonie Fantastique, Roméo et Juliette, sans oublier le Requiem qui vous met des frissons sur la peau quand on l'écoute, et l'Enfance du Christ, sont ses oeuvres qui restent les plus marquantes. 

Son fils Louis navigue sur les océans. Ce jeune homme qui a grandi à l'ombre d'un génie a souhaité faire carrière dans la marine. Pourtant, la correspondance entre le père et le fils témoigne des liens forts qui les unissent.

Le temps passe et tout s'accélère…

à suivre